( 30 juin, 2007 )

ALBERT LIRVAT-Décédé

imagescaw8w5by.jpg

 ALBERT LIRVAT-Décédé

 Albert LIRVAT
Dit Al LIRVAT

 Albert Lirvat Né à Pointe-À-Pitre le 12 février 1916

 décédé à Paris samedi 30 juin 2007 à l’âge de 91 ans

Albert Lirvat est initié très tôt à la musique par son oncle et tuteur Savinien Léogane, luthier à Pointe-à-Pitre. Lycéen, il compose et joue du banjo alto dans l’orchestre « Los Creolitos » du Lycée Carnot. En 1935, son bac obtenu, il vient à Paris pour y faire des études d’ingénieur radio. De retour en Guadeloupe en juillet 1939, la guerre l’oblige à repartir en Métropole où il arrive en mai 1940, en pleine débâcle.

C’est durant l’Occupation qu’il devient musicien professionnel et apprend le trombone sur les conseils de Félix Valvert. Il joue à La Cigale dans l’orchestre du batteur Camerounais Fredy Jumbo. En 1945, il est classé premier trombone français par le Hot Club de France. En 1946, il est engagé par Sam Castendet et fait partie durant cinq ans de l’orchestre de la Canne à Sucre.

C’est après avoir entendu Dizzy Gillespie à la Salle Pleyel en février 1948 qu’Al Lirvat crée la biguine Wa-bap qui verra le jour en 1950. De 1955 à 1959, il revient au jazz et dirige l’orchestre de La Cigale. Durant les années 60, il collabore avec le chef d’orchestre martiniquais Barel Coppet qu’il accompagne aux Antilles de décembre 1964 à avril 1965. À son retour, Al Lirvat forme « Le Trio des Îles » qui passe dans les cabarets de Paris. Il est à nouveau chef d’orchestre de La Cigale de 1970 jusqu’à sa fermeture en septembre 1975, puis chef d’orchestre de La Canne à Sucre en 1976 et 1977. Instrumentiste de talent, compositeur fécond et novateur, habile arrangeur et chef d’orchestre, Albert Lirvat a formé une génération de musiciens et marqué de son empreinte toute une période de l’histoire musicale des Antilles.

————-

Al LIRVAT ne jouera plus

Compositeur à succès, auteur de chansons devenues de véritables symboles des sonorités antillaises et du métissage musical, Al LIRVAT est décédé à Paris samedi 30 juin 2007 à l’âge de 91 ans Le président de la Région Guadeloupe, Victorin Lurel, s’incline respectueusement devant la mémoire d’Al LIRVAT, un artiste d’exception qui, en s’éteignant, entre au panthéon des plus grandes figures du patrimoine musical antillais.  »Celui qui aurait voulu être centenaire nous quitte trop tôt, mais il nous laisse une oeuvre colossale de plus de 200 titres qui ont traversé et traverseront encore les générations », ajoute-t-il dans un communiqué de presse en date du 1er juillet. L’album Wabap, sorti en 2003, « non du premier disque d’Al LIRVAT, un 78 tours enregistré en 1954 chez Pathé Marconi, »voit la participation de plusieurs grands noms de la musique antillaise actuelle : entre autres Kali, Dédé Saint-Prix ou Ralph Thamar.

Mano Radio Caraïbes 

http://www.manoradiocaraibes.com     

http://manoretro.unblog.fr/    

http://emission.unblog.fr/    

martel.loutoby@orange.fr    

http://fr-fr.facebook.com/ 

 http://martelkapale.unblog.fr/ 

Portable:0696919145 

Portable:0696840553

Pas de commentaires à “ ALBERT LIRVAT-Décédé ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|