( 23 novembre, 2003 )

Max RANSAY-Décédé

untitled.bmp 

 Max RANSAY-Décédé

Max RANSAY- 1942 -2003

 Né au début de l’année 1942 à Saint-Pierre « Ville d’art et d’histoire », Max RANSAY a 15 ans lorsque débute sa carrière musicale. À l’époque il est entouré de Joe AMAB, Léon SAINTE-ROSE, Alex MARTINE… Il chante avec le groupe « Les Léopards » avant de commencer sa carrière solo, qui le conduira aux Amériques, en Afrique, en Europe et bien sûr dans les pays anglophones de la Caraïbe.
Son premier album « Manzè Anita », réalisé avec la complicité de Joe AMAB, du célèbre Hurrar COPPET, de Nel LANCRY…, fût enregistré en live dans une paillote, et suivi de cinq autres.
Satirique, humoristique ou romantique, à sa manière, Max RANSAY est sans doute l’artiste le plus populaire de la Martinique. Le parcours de cet artiste fait de lui un interprète incontournable de musique traditionnelle. La totalité de son oeuvre discographique est couronnée de succès.
Des titres devenus classiques comme : « la route chanflô », ou « la po fwomaj », … ont réuni bien des générations. Max a également des talents de comédien, remarqués dans une série intitulée « Yoka ».
Max RANSAY, dans le souci de rester un artiste inter génération, a su tourner sa casquette et laisser place à MC Max ou Tonton Max, chanteur de Ragga. Evoluant dans une famille de musiciens confirmés, chacun prête main-forte à Max. Kali, son neveu qu’il n’est plus utile de présenter, est son arrangeur exclusif, et sa sœur Liliane Ransay (mère de Kali), lui offre de chanter ses émotions.
Avec 7 albums solo et plus de 40 disques enregistrés avec les groupes dont il a fait partie, Max Ransay est depuis toujours, engagé dans la grande bataille pour la reconnaissance de la musique traditionnelle et son oeuvre fait de lui un pilier de l’industrie musicale antillaise.
DISCOGRAPHIE -1992 ATOUMO, 1995 CŒUR D’UN HOMME ,1998 MONT BENI ,2003 A L’OMBRE D’UN GEANT

PARCOURS MUSICAL DE MAX RANSAY

1981 INKAPASITÉ – Album « BEST OF LEOPARDS » (réédité en 2002)
1987 ROUTE CHANFLÔ (version originale) – Maxi Vinyl – titre disponible dans le coffret « ZOUKOLLECTION »
1988 MWEN DÉSANN’ ST PIÈ – CD KALI « RACINES 1 »
1992 DARLAGADAR – Album « ATOUMO »
1995 ROUTE CHANFLÔ (version cuivres) – Albums « CŒUR D’UN HOMME » et Compil « AMBIANCE CREOLE »
1998 LA FOULE – Album « MONT BENI »
1999 STANISLAS (Titre d’Eric VIRGAL)– Album « AMBIANCE CARNAVAL »
2003 JILO / WI SA VRÉ– Album « A L’OMBRE D’UN GÉANT »
http://www.hibiscusrecords.com
————–

Image de prévisualisation YouTube

—————

Max Ransay

MUSIQUE
Max Ransay : 5 ans déjà
Melinda BOULAI France-Antilles Martinique 25.11.2008

Le 25 novembre 2003, Max Ransay disparaissait. Cinq ans après sa mort le souvenir reste. Nous avons choisi de faire témoigner l’un de ses amis proche Michel Thimon.

« Max! Je l’ai connu quand j’étais adolescent. C’est un exemple de musicien attaché à la tradition, qui reflète l’esprit de la biguine de Saint-Pierre. Il a un côté canaille, cancanier, provocateur… » raconte plein de joie Michel Thimon. « Ceux qui le connaissaient ont en tête l’image d’un vagabond, mais au fond, il était très sensible, i té enmen pléré kon en madeleine. » Les souvenirs pullulent dans l’esprit de son ami, les éloges ne tarissent pas pour parler de Max. La grande gueule, le bougre de Saint-Pierre, spécialiste des « jurons authentiques » , était un artiste ambivalent qui savaient nous faire rire et nous émouvoir aux larmes.C’est en 1942 que Max vient au monde à Saint-Pierre. « Il est issu d’une famille bourgeoise, mais Max lui est à l’inverse de l’éducation qu’il reçoit. Dans sa famille il applique les règles, mais dehors c’est un tout autre homme, un bout en train… » se souvient son ami. « Sa carrière musicale, il l’a débuté par des concours de chants. Il sera ensuite remarqué par un harmoniciste Joe Amab avec qui il fera ses débuts. Vient ensuite le groupe « Martinez y su Combo » qui l’intègre comme chanteur, puis « Los Caribes » de Léon Sainte-Rose » nous précise Michel Thimon. Et puis bien sûr la belle époque des Léopards, groupe qu’il va diriger, avec lequel il parcourt le monde. « Nous sommes dans les années soixante-dix, c’est à cette époque que je l’ai connu. Il est venu me chercher chez moi, pour intégrer la formation. Max, à l’époque des Léopards exigeait qu’il y ait sur l’album une mazurka, une biguine, un slow, un boléro » .Un amoureux de la musique traditionnelle
Après les Léopards, il crée son groupe Kalibou qui deviendra Atoumo. Il entame ensuite une carrière solo. Aujourd’hui encore ses morceaux : « La route Chanflô » , « la pô fwomaj » , « La comet » , « Abandon » … restent dans les mémoires. Un voyou pour certains, un homme sensible pour d’autres. Un homme populaire que personne n’a oublié et que personne n’oubliera. « Cinq ans après sa mort, il est toujours vivant » lâche Michel Thimon qui lui rend toujours hommage à travers la chanson, « On ne meurt pas d’amour » . Une chanson qui a été écrite par le père de Max. Peu de gens le savent, mais son père était poète » .Comment parler de Max Ransay sans parler de sa famille ? Sa soeur Liliane qui lui écrit son succès intergénérationnel « Coeur d’un homme » , ses neveux et nièces musiciens. Dans le coeur de tous ceux avec lesquels il a travaillé le souvenir est indélébile : Un homme à la fois « comparaison » et sensible, voyou. Un artiste sincère qui avait la gouaille, que l’on n’oubliera jamais.
——-

Bonjour Mano,

Christian-Alain Modeste a commenté votre lien.

Christian-Alain a écrit : « Max était un Grand Artiste de chez nous, qui a fait énormément de bien à notre musique traditionnellle, mais, surtout, c’était un homme de bien,sans hypocrisie, avec le coeur sur la main, un véritable ami. Je me souviens encore de Max à l’époque où, ensemble, nous avons fait notre service armé à Desaix. Ce furent de bons moments… Que ton âme, cher Max, repose en Paix ! »

 ———–

Mano Radio Caraïbes
http://www.manoradiocaraibes.com  
http://manoretro.unblog.fr/  
http://emission.unblog.fr/  
martel.loutoby@orange.fr  
http://fr-fr.facebook.com/  
http://martelkapale.unblog.fr/  
Portable:0696919145
Portable:0696840553

1 Commentaire à “ Max RANSAY-Décédé ” »

  1. Winifred dit :

    It’s amazing for me to have a web page, which is useful for my knowledge.

    thanks admin

    Here is my web page annuaire telephonique

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|