( 28 août, 1989 )

ROBERT LOYSON-Décédé

hhhhhrobertok1.jpg

 ROBERT LOYSON-Décédé

LA LÉCENDE DE ROBERT LOYSON

Né Le 23-JUILLET 1928

DECEDE LE  28- AOÛT- 1989

C’ÉTAIT UN MOULlFN D’ORIGINETRÈS MODESTE.

Issu d’une famille nombreuse (9 enfants), fils de paysan. Né à
LA FONTAINE LE MOULE, le 23 juillet 1928, quelques semaines avant le mémorable cyclone de 1928 qui à failli lui coûter la vie.

Il quitte l’école très tôt et la jeunesse. qu’il connait est celle, rude du monde paysan de l’époque, partagée entre le’ travail dans les plantations de cannes, l’élevage et une vie d’apprenti; dès l’âge   de 12 ans (gardeur de bœufs, charpentier, charron, boucher … ) Ses parents découvrent fortuitement ses talents de chanteur au cours d’une veillée mortuaire traditionelle de la section, vers l’âge de 18 ans. Il se fait donc une réputation à la fois de chanteur animant les veillées mortuaires et de lutteur (sové vayant).

Ses débuts officiciels en tant que chanteur se situent vers la fin des années soixante avec le CERCLE CULTURE ANSOIS où il est présenté par GERMAIN CALIXTE ( autre grand nom de la musique traditionelle) en des termes très flatteurs. Dès cet instant, la popularité de Robert. Loyson aura progressivement dépassé les limites du MOULE, du nord de
LA GRANDE-TERRE, pour s’étendre à
la Guadeloupe puis à
la Métropole. LE Gwo-KA, le chant de veillée dits « misik à vié nèg» commence à sortir des profondeurs de la campagne pour entrer dans la cité. C’est l’époque des galas, où des disques de folklore commencent à apparaitre timidement dans quelques maisons de disques de l’époque «R. CÈLlNI», «Aux ONDES», «Marcel MAVOUNZI », « EMERAUDE». Cette époque verra Robert. LOYSON enregistrer pas moins de huit 45 tours avec des chansons célèbres: -Canne à la richesse, -Andi maman an kaJé mayé, ¬Germanie, – Viv la sonora ..• En quelques sorte, le personnage de R. LOYSON au plan de la musique traditionnelle était devenu incontournable. Il était difficile de parler de GWO-KA sans s’en reférer à lui. Ses deux dernières grandes apparitions sc feront en Martinique et en métropole en 1987. Août 1989, le 29 plus précisement sera marquée par la disparition du grand ROBERT. LOYSON DIT « RORO SIWO» suite à une longue maladie.
La Guadeloupe toute entière lui a rendu un hommage émouvant et spontané par une grande veillée, et des funérailles de haute tenu très populaires.

Mon Cher Raymond,

Tu m’as demandé de présenter ce volume N° 2 de ta série SPECIAL FOLKLORE. Je ne crois pas que mon incompétence en la matière m’y autorise. Mais j’ai longuement et soigneusement écouté la bande magnétique, et un souvenir a surgi que je ne peux m’empêcher d’évoquer,

C’était à Tozeur, à la frontière algéro-tunisienne, il y a quelques années. J’étais soldat.

Nous étions huit dans la chambre,’ des sénégalais, des algériens, des antillais. On écoutait un air folklorique algérien sur un magnétophone. Quelqu’un se leva du paddock el brutalemel1l s’écria: « Le folklore, c’est l’acte d’amour des hommes forts dans la vie crue. Le folklore, c’est le coup de ‘poing fracassant dans ‘la réalité que l’on a trop voulu dissimuler, pour se briser soi-même afin d’être moins confus … » Ce soldat, originaire de Oran, est depuis lin jeune écrivain algérien

Ce sont ses mots qui m’ont harcelé en  écoutant ton enregistrement. Les hommes dont

Tu as enregistré les voix, chantent la terre et l’amour brut. Aussi, faudrait-il un Jacques Roumain, un Césaire, un Glissant, un Rupaire pour les présenter. Je ne suis rien il côté de ces paysans qui jaillissent de la terre malmenée, arrachant les préjugés auxquels, inconsciemment peut-être, sans pour autant vouloir me disculper, je suis encore attaché. C’est eux,’ les hommes de toujours, il la gueule noire édentée, aux mains puissantes et fermes, francs et directs, comme les femmes repues d’amour. Ce cri rude, qu’ils poussent dans les sillons de ton disque, fasse qu’il se répercute comme un cri d’espoir au-delà. de notre île. Tu es un folkloriste qui n’est pas comme les autres. La vérité pour toi, n’est pas toujours dans un écrin de velours.

                                                                                                        Toute mon amitié !

                                                                                           Jean CHOMEREAU-LAMOTTE.

Mano Radio Caraïbes 

http://www.manoradiocaraibes.com     

http://manoretro.unblog.fr/    

http://emission.unblog.fr/    

martel.loutoby@orange.fr    

http://fr-fr.facebook.com/ 

 http://martelkapale.unblog.fr/     

Portable:0696919145 

Portable:0696840553

Pas de commentaires à “ ROBERT LOYSON-Décédé ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|