( 15 février, 1965 )

Nat « King »COLE-Décédé

natkingcolehhhhh1.jpg

 Nat « King »COLE-Décédé

COLE Nathaniel Adams Nat « King ». 

Chanteur, pianiste et chef d’orchestre américain (Montgomery, Alabama, 17-3-1917 / Santa Monica, Californie, 15-2-1965). Fils de pasteur et initié au jazz par son frère qui joue de la contrebasse, il fait donc ses débuts au sein des Eddie Coles Solid Swingers. En 1936, il quitte son aîné pour accompagner la revue « ShufRe Along ». Installé en Californie, il s’y produit d’abord en piano solo. 1939 : avec Oscar Moore (g) et Wesley Prince (b), il forme les King Colés Swingsters que complète la chanteuse Bonnie Lake. L’année suivante, le trio enregistre avec Lionel Hampton et, célèbre, obtient une émission de radio quotidienne sur NBC. Le pianiste continue d’enregistrer avec les meilleurs jazzmen, participe aux tournées du Jazz At The Philharmonie (en 1946 sous le pseudonyme de Short y Nadine) et fait partie en 1946 du Metronome Ali Stars. Parallèlement, le trio change, et devient quartette avec un joueur de bongos (Jack Constanzo) : à la basse, Johnny Miller (1943), Joe Comfort (1949-50) et Charlie Harris (1952) succèdent à Red Callender ; les guitaristes sont successivement Irving Ashby (1947) et John Collins (1952-56) et les batteurs, Lee Young et Bunny Shawker. En 1956, le trio enregistre avec, en solistes invités, Harry Edison, Willie. Smith, Juan Tizol et Stuff Smith. Mais peu à peu Ia popularité du chanteur de charme éclipse le pianiste de jazz et c’est comme soliste vocal que King Cole est la vedette d’un disque avec l’orchestre de Count Basie. Devenu à force de hits une star hollywoodienne, il participe à de nombreux films, dont « The Blue Gardenia» « 

Image de prévisualisation YouTube

La Femme au gardénia », Fritz Lang, 1953), « Istanbul» (1956) et « Saint Louis Blues» (1958), où il joude rôle de W. C. Handy. Il meurt des suites d’un cancer à la gorge. Chanteur au timbre doux et d’une rare profondeur, aux inflexions tendres ou ironiques, et d’une exceptionnelle précision rythmique, il a un répertoire aussi éclectique que sa carrière : des standards et classiques du jazz aux rengaines Ies plus sirupeuses en passant par tous les sucées de Broadway et emprunts à la chansonnette latino-américaine. Quant au jazz proprement dit, la portion de sa carrière qui le concerne se situe entre 1940 et 1950. Influencé par Earl Hines et Teddy Wilson, il a développé un style pianistique fait.de broderies véloces et subtiles à la main droite ponctuées de brusques accords joués à la main gauche, le tout enveloppé d’un swing nerveux et vivace. Là aussi, son répertoire s’étend jusqu’à des thèmes insipides qu’il réussit à aviver sans trop les transformer, d’où son succès auprès du grand public. Enfin, la formule de son trio, fondé sur l’habile entrelacement piano¬guitare, n’allait pas manquer de faire école. (Sa veuve, Marie Cole, a publié sa bio¬graphie en 197.1.) – C.B.

En trio: Sweet
Lorraine (1940), Straighten Up And Fly Right (1943), Route 66(1945); You Can 
. Depend On Me (International Capitol Jazzmen, 1945); 1 Want To Be Happy (Lester Young, 1945); Body And Soul (JATP, 1946); piano solo: Poor Butterfly (1947), Down By The Old Mill (1952). 

/////////////————/////////////////////// 

Image de prévisualisation YouTube

COLE Richard Richie. Saxophoniste (alto, ténor et baryton) américain (Trenton, New Jersey, 29-2-1948). Son père tient un club de jazz. Dès cinq ans, fasciné Discographie

Albums

  • 2006 Unforgettable [Castle]

  • 2006 Best of Nat King Cole [Cherished Class] 

  • 2005 Mona Lisa [Pulse]

  • 2005 Christmas Song [Bonus Tracks]

  • 2003 Stepping out of a Dream

  • 2003 Nat King Cole at the Sands [Bonus Tracks] 

  • 2003 In the Beginning [Bonus Tracks] 

  • 2002 Sharing the Holidays With Nat King Cole and Friends 

  • 2002 Nat King Cole at the Sands [Reissue] 

  • 2002 Got a Penny

  • 2002 Embraceable You [Prestige]

  • 2002 Destination Moon

  • 2001 Jazz at the Philharmonic

  • 2001 After Midnight [Bonus Tracks]

  • 1999 Live at the Circle Room

  • 1996 Christmas Song [CEMA]

  • 1995 Merry Christmas from Cole & Fitzgerald

  • 1995 Magic of Nat King Cole

  • 1995 Live

  • 1995 Favorite Ballads [Excelsior]

  • 1995 Christmas with Nat and Ella

  • 1995 Christmas Is for Kids

  • 1995 32 Live Original Songs

  • 1994 Sweet Georgia Brown

  • 1992 Christmas Song

  • 1991 Sweet Lorraine [Huub]

  • 1991 Canta Español

  • 1990 Spanish, Vol. 2

  • 1990 Spanish, Vol. 1

  • 1989 Nat King Cole: The Great Films and Shows 

  • 1989 Let’s Pretend

  • 1988 Christmas with Nat « King » Cole

  • 1987 Unreleased Nat King Cole

  • 1984 Trio Days

  • 1981 Walkin’ My Baby Back Home

  • 1981 Nat King Cole: The Cool Cole 

  • 1978 Nat King Cole Sings His Songs from « Cat Ballou » 

  • 1974 Love Is Here to Stay

  • 1971 White Christmas

  • 1969 There, I’ve Said It Again

  • 1969 Smile

  • 1967 Thank You, Pretty Baby

  • 1967 Sincerely

  • 1967 Beautiful Ballads

  • 1966 Nat King Cole Sings Hymns and Spirituals 

  • 1966 Nat Cole at J.A.T.P., Vol. 2 

  • 1966 Nat Cole at J.A.T.P., Vol. 1 

  • 1966 Great Ones!

  • 1965 Songs from Cat Ballou and Other Motion Pictures 

  • 1965 L-O-V-E

  • 1964 Let’s Face the Music!

  • 1964 I Don’t Want to Be Hurt Anymore 

  • 1963 Where Did Everyone Go?

  • 1963 Top Pops

  • 1963 Those Lazy-Hazy-Crazy Days of Summer 

  • 1963 Sings My Fair Lady

  • 1963 Nat King Cole Sings the Blues, Vol. 2 

  • 1962 Ramblin’ Rose [Capitol]

  • 1962 Nat King Cole Sings the Blues, Vol. 1 

  • 1962 More Cole Español

  • 1962 Dear Lonely Hearts

  • 1961 Touch of Your Lips

  • 1961 String Along with Nat « King » Cole 

  • 1961 Nat King Cole Sings/George Shearing Plays 

  • 1960 Wild Is Love

  • 1960 Tell Me All About Yourself

  • 1960 Nat King Cole at the Sands 

  • 1960 Magic of Christmas

  • 1960 Every Time I Feel the Spirit 

  • 1959 Welcome to the Club

  • 1959 Mis Amigos

  • 1958 Very Thought of You

  • 1958 To Whom It May Concern

  • 1958 Swingin’ Side

  • 1958 St. Louis Blues

  • 1958 Cole Espanol & More, Vol. 1

  • 1957 This Is Nat « King » Cole

  • 1957 Love Is the Thing (And More) 

  • 1957 Love Is the Thing

  • 1957 Live 1957 Broadcast

  • 1957 Lester Young-King Cole Trio

  • 1957 Just One of Those Things [LP] 

  • 1957 Just One of Those Things

  • 1957 After Midnight

  • 1956 Piano Style of Nat King Cole [LP] 

  • 1956 Piano Style of Nat King Cole 

  • 1956 Ballads of the Day

  • 1955 Vocal Classics

  • 1955 Sings for Two in Love [12-Inch LP Version] 

  • 1955 Penthouse Serenade [12-Inch LP Version] 

  • 1955 Nat « King » Cole Sings

  • 1954 Sings for Two in Love (And More) 

  • 1952 Penthouse Serenade [10-Inch LP Version] 

  • Image de prévisualisation YouTube 

  • 1952 Penthouse Serenade

  • 1950 Nat King Cole at the Piano 

  • 1948 King Cole Trio, Vol. 3

  • 1946 King Cole Trio, Vol. 2

  • 1944 King Cole Trio [Capitol]

  • (I Love You) For Sentimental Reason, février 1947

  • Nature Boy, mai/juin 1948

  • Mona Lisa, juillet/août 1950

  • Too Young, juin/juillet 1951

  • Mano Radio Caraïbes 

    http://www.manoradiocaraibes.com     

    http://manoretro.unblog.fr/    

    http://emission.unblog.fr/    

    martel.loutoby@orange.fr    

    http://fr-fr.facebook.com/ 

     http://martelkapale.unblog.fr/     

    Portable:0696919145 

    Portable:0696840553 

Pas de commentaires à “ Nat « King »COLE-Décédé ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|